Sur quels prêts aidés peut-on compter pour un investissement immobilier à Loches ?

Partager sur :
Sur quels prêts aidés peut-on compter pour un investissement immobilier à Loches ?

Pour effectuer un investissement immobilier à Loches, vous pouvez compter sur quelques prêts aidés. Le capital accordé ne couvre pas forcément le coût total de la transaction, mais il peut compléter votre budget. Découvrez les prêts les plus sollicités.

Le prêt d’accession sociale (PAS)

Si vous avez des revenus modestes et que vous souhaitez acheter une résidence principale, vous pouvez être éligible au PAS. Il aide les foyers les plus fragiles à devenir propriétaires de leur foyer et pour ce faire, 

  • Le crédit est accordé à un taux avantageux.
  • Le capital peut couvrir le coût total de l’achat, hors frais de notaire.
  • Le PAS peut être cumulé avec une APL (aide personnalisée au logement) et d’autres crédits aidés.

Le prêt à taux zéro (PTZ)

Si vous êtes un primo-accédant à revenus modestes et intermédiaires, vous pouvez peut-être obtenir un PTZ. Il a été conçu pour pouvoir aider les ménages à acheter une résidence principale neuve ou ancienne. Pour ce faire,

  • Le prêt est accordé à un taux d’intérêt de 0 %.
  • Le capital accordé peut financer les 40 % du coût total de la transaction.
  • Le PTZ peut être cumulé avec un crédit immobilier classique pour bénéficier d’un budget plus important.

Le prêt épargne logement

Si vous êtes titulaire d’un PEL (plan épargne logement) ou d’un CEL (compte épargne logement) depuis un certain temps, vous pouvez obtenir un prêt épargne logement. Pour ce crédit,

  • Le taux d’intérêt est déterminé dès l’ouverture du compte.
  • Le capital accordé est plafonné à 92 000 euros.
  • Il est possible de le compléter avec d’autres prêts aidés. 

Le prêt conventionné (PC)

Quel que soit le montant de vos ressources mensuelles, vous pouvez bénéficier d’un prêt conventionné. Même si son taux est un peu plus élevé, il permet aux ménages d’acheter leur résidence principale. Pour ce faire, 

  • Il peut couvrir le coût total de la transaction, hors frais de notaire.
  • Il peut être cumulé avec une APL et d’autres crédits aidés.