Immobilier en Indre-et-Loire : pourquoi devez-vous vérifier la solidité financière des acheteurs ?

Partager sur :

Lorsqu’on vend un bien immobilier, les offres d’achat peuvent venir à plusieurs. C’est le moment pour les vendeurs de choisir l’offre à retenir. Avant cela, il est conseillé de vérifier la solidité financière de celui qui a fait la proposition la plus intéressante. On vous explique pourquoi.

Qu’est-ce qu’une offre d’achat ? 

Une offre d’achat est un document écrit par le biais duquel un acheteur signifie son souhait d’acheter le bien immobilier que vous avez mis en vente. On parle aussi de proposition d’achat. L’acheteur y mentionne aussi le prix auquel il est prêt à acheter et sous quelles conditions. Dans le secteur immobilier en Indre-et-Loire, c’est une démarche légale, qui donne du poids à une proposition d’achat. 

Le vendeur est-il obligé d’accepter la première offre d’achat ? 

Non, le vendeur reste totalement libre de refuser toutes les offres qui lui parviennent si elles ne lui conviennent pas. D’ailleurs, avant d’accepter, il faut qu’il comprenne dans quoi il embarque.

L’acceptation d’une offre équivaut à une clôture de la vente. Dès qu’il accepte une offre, la transaction est bloquée sur cet acheteur. Le vendeur ne peut plus se rétracter et ce, même si une autre offre à un prix supérieur lui parvient par la suite. Il ne lui reste plus qu’à attendre que l’acheteur obtienne son crédit pour passer à la conclusion de la vente.

Que faire avant d’accepter une offre d’achat ? 

Un acheteur qui fait une proposition d’achat souhaite réellement acquérir le bien, mais il y a souvent une clause suspensive à son offre : l’obtention du crédit. Si le capital lui est refusé, vous devez rechercher un autre acheteur ce qui fait perdre encore du temps. Pour éviter cela, il est conseillé d’étudier la solidité financière de l’acheteur avant d’accepter son offre d’achat. Cela vous permet de savoir s’il a des chances d’obtenir le crédit, et donc de poursuivre la transaction ou non. Pour ce faire, vous pouvez faire une simulation de son dossier de demande de prêt auprès de la banque de l’acheteur.